Salinero Grégoire

Membre associé

Coordonnées professionnelles

Groupe d’Etudes Ibériques, EHESS.
190-198 avenue de France 75244 Paris, cedex 13
0149542566

Contact: Gregorio.Salinero@univ-paris1.fr

Thèmes de recherche

Histoire des mondes hispaniques modernes ; Histoire de la désobéissance et des procès politiques ; Histoire des listes ; Histoire de l’anthroponymie.

Publications

Livres personnels

  • La trahison de Cortés. Désobéissances, procès politiques et gouvernement des Indes de Castille, seconde moitié du XVIe siècle ; collection le Noeud Gordien, Presses Universitaires de France, mars 2014. Version espagnole en préparation.
  • Maîtres, domestiques et esclaves de l’Espagne du Siècle d’or. Dépendance domestique et dépendance servile à Trujillo au XVIe siècle, éditions Casa de Velázquez avec dessins d’Alexis de KERMOAL, 110 pages, paru en septembre 2006. Reseña de Abd El Hadi BEN MANSOUR, Nuevo Mundo Mundos Nuevos, mis en ligne le 02 janvier 2009, http://nuevomundo.revues.org/46702 ; compte rendu d’Alain HUGON, Les clionautes, en ligne, février 2007, http://www.clio-cr.clionautes.org/spip.php?article1254
  • Une ville entre deux Mondes. Trujillo d’Espagne et les Indes au XVIe siècle. Pour une histoire de la mobilité à l’époque moderne, Bibliothèque de la Casa de Velázquez, 540 pages, n° 34, Madrid, juillet, 2006. Reseña de Carmen BERNAND, Anuario de Estudios Americanos, 64, Enero-junio 2007, pp. 355-359, http://estudiosamericanos.revistas.csic.es/ ; comptes rendus de Pierre RAGON, Annales de démographie historiques, 2007/2, n° 14, http://www.cairn.info/revue-annales-de-demographie-historique-2007-2-page-191.htm ; de Bernard GRUNBERG, Revue Historique, Paris, 2008/2 (n° 646), p. 427-430, https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RHIS_082 ; de  Thomas GLESENER, Revue d’histoire moderne et contemporaine, Paris, Belin, 2010/3 (n° 57-3), pp. 192-195, http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RHMC_573_0167.
  • Les empires de Charles Quint, éditions Ellipses, 360 pages, mai 2006.

Livres collectifs, coordinations et éditions scientifiques

  • En préparation, G. Salinero, C. Lebeau, M. Melon Jimenez (éd.), Le temps des listes, XVe-XIXe siècles. Contrôles, figurations et savoirs d’Etat, livre collectif issu des journées de séminaires du Labex Hastec.
  • Coordination du numéro des Mélanges de la Casa de Velázquez : Pour faire une histoire des listes, présentation G. Salinero, avec la collaboration de C. Lebeau et de M.A. Melón Jiménez, paru novembre 2014.
  • Roberto BIZZOCCHI, Andrea ADDOBBATI et Gregorio SALINERO (éd.), L’italia dei cognomi. L’onomastica italiana nel contesto mediterraneo, livre issu du colloque international de Pise du  15-16-17 Septembre 2010, éditions PLUS, 647 pages, Université de Pise, décembre 2012. Compte rendu d’Andrea ADDOBBATI, http://www.unipi.it/index.php/tutte-le-news/item/1450-litalia-dei-cognomi
  • G. SALINERO e Isabel TESTÓN NÚÑEZ (éd.), Un juego de engaños. Nombres, apellidos y movilidad en los siglos XV al XVIII, livre collectif sur la base du colloque de Madrid des 17-18-19 novembre 2008, Collection de la Casa de Velázquez n° 113, con la participación de la Universidad de Extremadura, 395 pages,  Madrid, avril 2010. Reseña de María Eugenia ALBORNOZ VÁSQUEZ,Nuevo Mundo Mundos Nuevos, puesto en linea el 29 septiembre 2011, http://nuevomundo.revues.org/62134
  • G. SALINERO (éd.), préambule de John H. ELLIOTT, Mezclado y sospechoso. Movilidad e identidades, España y América (siglos XVI-XVIII), recueil des articles du colloque organisé à la Casa de Velázquez en 2000 et de la table ronde organisée à l’université Paris I en 2002. Présentation générale et article personnel, Collection de la Casa de Velázquez n°90, 272 pages, Madrid 2005.
  • Guide de l’Enseignement de l’Histoire Géographie, avec la collaboration de Alain THILLAY et Pascal FRANÇOIS, Belin, Paris, 1996, 352 pages.

Articles

  • « Pilleurs de tombes, délateurs et historiens. Relaciones de méritos et rébellions coloniales aux Indes de Castille, seconde moitié du XVIe siècle », à paraître.
  • « Desobediencias y gobierno de Indias, segunda mitad del XVI », revista Historia Mexicana, Colegio de México, volumen LXIV, n° 3, enero-marzo 2015.
  • « Systèmes de nomination, mobilités et instabilité anthroponymique moderne », dans G. SALINERO et María Eugenia ALBORNOZ VÁSQUEZ (éd.),Dossier « Anthroponymie des Mondes hispaniques modernes », Revue en ligne Nuevo Mundo Mundos Nuevos, courant 2015.
  • « Pour faire une histoire des listes à l’époque moderne », revue Mélanges de la Casa de Velázquez, n° 44-2, dans dossier « Acerca de una historia de las listas », dossier présenté par G. SALINERO et Christine Lebeau avec la collaboration de Miguel Angel MELON JIMENEZ, novembre 2014.
  • « Désobéissances coloniales, tyrannie péninsulaire et gouvernement des Indes de Castille », bulletin de l’AHMUF, juillet 2014.
  • « Aller et venir de Trujillo d’Espagne au Pérou au XVIe siècle », Revue en ligne Nuevo Mundo Mundos Nuevos, paru le 12 décembre 2013.
  • Avec Roberto BIZZOCCHI, « Les études de l’anthroponymie dans l’historiographie de l’époque moderne », article en ligne, site ICOS-Barcelona.
  • « Recherche de la stabilité anthroponymique, recherche de l’instabilité anthroponymique dans l’historiographie de l’époque moderne », dans Roberto BIZZOCCHI, Andrea ADDOBBATI et Gregorio SALINERO, L’italia dei cognomi. L’onomastica italiana nel contesto mediterraneo, livre issu du colloque international de Pise des  15-16-17 Septembre 2010, éditions PLUS, Université de Pise, 2012, pp. 31-49.
  • « Sistemas de nominación e inestabilidad antroponímica moderna, siglos XV-XIX », G. SALINERO e Isabel TESTÓN NÚÑEZ (éd.), Un juego de engaños, Publications de la Casa de Velázquez coédition Universidad de Extremadura, Madrid, 2010 pp. 10-26.
  • Avec Bernard VINCENT, « En manière de conclusion » G. SALINERO e Isabel TESTÓN NÚÑEZ (éd.), Un juego de engaños, Publications de la Casa de Velázquez coédition Universidad de Extremadura, Madrid, 2010 pp. PP. 311-319.
  • Avec Isabel TESTÓN NÚÑEZ, « Movilidad y Antroponimia », présentation du livre G. SALINERO et Isabel TESTÓN NÚÑEZ (éd.), Un juego de engaños, Publications de la Casa de Velázquez-Universidad de Extremadura, Madrid, 2010, pp. 1-5.
  • « Aux Indes ! Les conditions faites à l’émigration aux Indes depuis la Péninsule ibérique aux XVIe et XVIIe siècles », dans Le monde de l’itinérance en Méditerranée de l’antiquité à l’époque moderne, Actes du colloque de Madrid, 30-31 janvier 2004, Claudia MOATTI, Wolfgang KAISER et Christophe PEBARTHE (éd.), Bordeaux, Ausonius, 2009 (coll. Études, 22), pp. 408-428.
  • « Charles V » pour Prier et combattre. Dictionnaire des ordres militaires au Moyen Age, sous la direction de N. BERIOU et de P. JOSSERAND, Fayard, Paris, 2009.
  • « Les notaires d’Espagne et les Indes à l’époque moderne », actes du colloque septembre 2006, Aix-en-Provence, colloque international Le notaire, entre métier et espace public en Europe (Moyen Âge – Temps modernes), Actes parus en novembre 2008, Publications de l’Université de Provence, pp. 96-116.
  • « Sous le régime des licences. L’identification des migrants vers les Indes espagnoles, XVIe, XVIIe siècles », Actes du colloque des 2-3-4 décembre, Naples 2004, dans C. MOATTI et W. KAISER (dir.), Gens de passage en Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne. Procédures de contrôle et d’identification, Maisonneuve & Larose / Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Paris, 2007, pp.345-367.
  • « Le rôle des propriétaires, des commandants et des pilotes de navires de la Carrera de Indias », Publications de l’école doctorale de l’Université de Reims, dans Ecrits et peintures indigènes, B. GRUNBERG (éd.), éditions l’Harmattan, 2006, pp. 147-163.
  • « Mobilité et identités dans les études de la relation Espagne-Amérique (XVIe-XVIIIe siècles) », dans G. SALINERO (éd.), Mezclado y sospechoso, Madrid, 2005, p.3-21.
  • « Maîtres et domestiques dans une ville royale au temps de Philippe II », E.M. RUIZ (éd.), Felipe II y las ciudades de la monarquía, Actes du congrès Philippe II Université Complutense de Madrid, t. III, pp. 109-125.
  • « Au service des Pizarro : un réseau de dépendants efficace, 1530-1578 », dans M.-C. BARBAZZA et C. HEUSH (éds.), Familles, Pouvoirs, Solidarités. Domaine méditerranéen et hispano-américain (XVe-XXe siècles), pp. 313-333, E.T.I.L.A.L., Université de Montpellier, Montpellier, 2002.